top of page
  • Christian Cuennet

Sports DG DN 70-200mm/2.8 for Sony E-mount

Ludovic Humair, photographe nature, a testé le nouveau 70-200mm/2.8 DG DN sur son Sony A7RIV lors de ces deux dernières semaines dans cette période pluvieuse, son compte-rendu et ses appréciations sont plutôt intéressantes ... ^^



Première prise en main

Ce qui frappe directement lors de la prise en main de ce tout nouveau 70-200 f2.8 est sa légèreté, généralement assez rare dans la gamme. Cette nouveauté est extrêmement appréciable, ça donne directement envie de le prendre partout avec soit. Le ressenti de polyvalence et de créativité sont les choses que l’on ressent directement lors de la première prise en main.


Prise en main et ergonomie

La prise en main est très instinctive, tous les boutons sont placés au bon endroit, on sent vraiment qu’il a été très bien pensé et aucunes fonctionnalités ne manque. La bague de mise au point et de zoom sont très fluides et précises, c’est un vrai régal lors de la prise de vue.

Le zoom interne rend l’objectif très maniable et vraiment stable.

Le placement des trois bagues (zoom, mise au point et ouverture) sont parfaitement placées, ça tombe directement sous les doigts, le temps d’adaptation est très rapide.

Le seul point négatif que j’ai trouvé pour ce qui est de l’ergonomie est que le pare-soleil déborder sur la bague de zoom, c’est dommage car il y aurait la place de mettre le pare-soleil un peu plus au bout de l’objectif.

Qualité d’image

Le piquet de l’objectif est bluffant, j’ai testé ce 70-200 monté sur un Sony A7RIV et le combo est très efficace. La possibilité de recadrer/croper dans l’image n’est pas du tout un problème.

A pleine ouverture la profondeur de champ est bien présente et le bokeh est lisse et naturel. L’autofocus est extrêmement rapide et la détection de l’œil humain ou celui d’un animal fonctionne parfaitement.


.

Polyvalence

La focale 70-200mm est très polyvalente, c’est personnellement une plage que j’adore. Que ce soient des paysages, portraits où de la photo de produits, le champ d’application de cet objectif est très large.

Son ouverture à f2.8 le rend encore plus polyvalent, même en très faible luminosité le rendu des images est très impressionnant.

Pour ce test je me suis concentré sur de la photo de paysage, portrait et même animalier.

Pour ce qui es du paysage j’ai adoré cette focale, je ne suis pas un grand fan des « grands angles » j’adore être restreint et de pouvoir capturer une partie d’un paysage. Cet objectif a parfaitement comblé mes besoins et son utilisation était un pur régal.

Ma spécialité reste la photographie animalière, j’ai pu le prendre avec moi lors de me sorties même si la focale de 200mm reste un peu courte pour moi, j’ai quand même pu m’amuser et avoir de magnifiques résultats.



Fonctionnalités

Plusieurs fonctionnalités présentes sur l’objectif méritent d’être soulignées.

La bague d’ouverture est très appréciable, le switch permettant d’activer ou de désactiver le crantage est très bien placé et va convenir à tout le monde.

Le grip de l’objectif muni directement de la fixation Arca Swiss évite de devoir utiliser un accessoire auxiliaire. Pour ce qui est du grip, j’ai beaucoup aimé les quatre crans à 0, 90, 180 et 270 degrés, extrêmement pratique pour passer rapidement du paysage au portrait si vous êtes sur un trépied.



Conclusion

Cela fait vraiment plaisir de voir un zoom « standard » arriver dans la gamme Sigma pour les montures E-mount Sony et L-mount, pour moi il est vraiment au-dessus de ses concurrents, que ce soit par son poids, ses fonctionnalités, sa qualité d’image et même son prix.

J’ai vraiment adoré shooter avec ce nouveau 70-200mm, il est très facile d’utilisation ce qui augmente la créativité et l’envie de l’utiliser tout le temps. J’ai vraiment hâte de voir ce que nous réserve Sigma pour la suite des sorties pour monture E et L Sony, j’ai vraiment senti un changement et un renouveau par rapport aux optiques plus anciennes de la gamme.

On sent une envie de faire des choses plus légères et compactes, l’avenir s’annonce beau !


Ludovic Humair, 30 novembre 2023


183 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page