Danny Gaillard

Team Photographer Sigma Romandie depuis 2012

Team event owy 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 & 2019

Danny est un ami, un vrai, un pote… Nous nous sommes connus en fait lorsqu’il était encore apprenti, lors de ses examens finaux en 2008 lorsque j’étais « expert » pour les apprentis photographes. Ce grand Gaillard chevelu toujours avec le sourire qui a obtenu son CFC quelques jours après sans l’ombre d’un doute.

Très rapidement par la suite, nous nous sommes revus dans des expos photos, comme le Jardin de la photographie en cet été 2009 où nous avons sympathisé réellement, un jeune photographe professionnel passionné par l’image, par la technique, je sentais déjà qu’il voulait évoluer et encore évoluer. Il aime apprendre et se perfectionner, se remettant tout le temps en question que ce soit dans sa technique de prise de vue, la création de ses poses, que par la qualité de ses traitements et de ce qu’il veut obtenir.

Quand on regarde son travail, dès ses premiers shooting, on se rend compte que le talent est là et plus on avance dans ses années d’expérience, plus la qualité globale augmente clairement. Jusqu’où va-t-il aller ? … Le plus flagrant ces derniers mois, c’est vraiment sa touche « traitement » assez unique ou du moins que bien peu maitrise au contraire de ses résultats parfois époustoufflants, mais il travaille dur, c’est peut-être aussi cela la clé, le talent certes, mais le travail il n’y a pas à tergiverser !

1/1

Danny est photographe dans un studio et laboratoire à Sion en Valais depuis une dizaine d’année. Son travail au studio lui a permis depuis ces 10 années de se spécialiser dans la photo de groupe aussi par exemple, il en fait beaucoup, il est également un spécialiste de l’impression que ce soit sur ploter ou par des minilab professionnels, sa technique sur le sujet est indéniable. Et bien-entendu du portrait studio et shooting divers. Au niveau de son statut indépendant, ce sont les shooting glamour, beauty, fashion qui prennent le + de son temps. On peut encore rajouter sa connaissance informatique non seulement avec LR et PS mais également du graphisme au niveau « Creator » et « Illustrator ».

Dès 2012, Danny de par notre amitié qui grandit année après année, mais aussi par la passion Sigma qui l’a pris dès la fin de son apprentissage pour la qualité optique et les prix d’acquisition des pros, m’a suivi dans notre concept « event owy » et il continue aujourd’hui.

 

C’est tout naturellement qu’il fait partie des créateurs de notre délire d’ambassadrice Sigma Romandie et qu’il continue sans relâche et avec passion de faire partie des « Sigma Romandie Photographer » depuis 2012.

 

Je n’ose même pas envisager que Danny ne soit plus là avec nous à l’avenir.

220617-0717-DG.jpg

Comme Philippe, Danny a tout essayé, tout testé les objectifs Sigma que ce soit les séries EX ou les séries SGV.  Par contre, on notera que c’est un vrai pro, il a ses focales préférées. C’est un grand, un énorme fan du 35mm et avec le Sigma Art il a été servi, et son objectif a servi aussi, il peine à s’en séparer il l’avoue lui-même.

160618-7418-DG.jpg

Malgré tout, il apprécie particulièrement la qualité globale et l’approche de prises de vues en shooting avec le 135mm ART surtout par la qualité du piqué très forte tout en gardant une douceur de peau pour des traitements un peu plus faciles et rapides.

Il s’est offert également le 24-70 ART qu’il apprécie aussi surtout au niveau de la confiance totale en lui à toute les focales lors de reportage ou aussi en shooting avec lequel, il reste toujours friant du bokeh obtenu malgré une ouverture moins « adéquate » de 1.8 ou 1.4 et je rajouterai le 300-800 qu’il a pu tester pendant plusieurs jours et qu’il a grandement adoré au niveau d’un AF étonnant et surtout d’une qualité optique à pleine ouverture impressionnante.

Je lui laisse la parole ci-dessous et de vous laisse continuer à découvrir ses images, il n’y a pour moi pas grand-chose à dire, juste à contempler la création, les modèles, la technique.

310317-6283-DG.jpg

À la base, je l’avoue, je n'avais pas l'ambition de devenir photographe, je voulais avant tout être informaticien mais je bidouillais déjà les images avec Paintshop Pro et Photoshop par la suite, c'est un peu par hasard après une année en tant qu'employé de commerce, que j’ai eu la chance de trouver une place d'apprenti spécialiste en photographie en 2005 au Studio Bonnardot à Sion.

Donc la chance et l'opportunité de pouvoir apprendre en argentique et en numérique ! Les développements C-41, E-6, noir-blanc, les tirages en agrandisseur, petit et grand-format ! Le plaisir et parfois la hantise du négatif... Pendant ma formation j’ai acquis un Canon EOS 5 (oui oui, celui avec la 2CR5), avec lequel je faisais principalement du noir blanc, mon premier numérique fut un Canon EOS 400D, c'était réellement le début du "shooting photo" grâce à ma muse et ma partenaire de quelques années qui me servait de modèle aussi souvent que possible. C'est en remarquant à ce moment-là que j’arrivais à capturer la façon dont je voyais ma modèle devant mon objectif que je décidais de continuer et de toujours pousser plus loin.

Suite à la sortie du premier réflex 24x36 numérique signé Canon, la différence était incroyable et en 2008 je troquais mon 400D pour m'offrir le 5D Mark II, une façon de fêter la fin de mon apprentissage. C'est après avoir essayé sur ce boitier, le 24-70mm Canon, qui ressemblait plus à un "cul de bouteille" qu'un objectif de qualité sur un capteur pareil, que je demanda à Christian de pouvoir essayer l'équivalent Sigma... Un millier de photos en quelques jours et c'était clair que Sigma était à la fois moins onéreux et bien meilleur ! j’en ai profité pour acquérir un 24mm, un 50mm et un 70-200 qui était l'optique de base sur mon boitier. Jusqu'en décembre 2012 et la sortie du 35mm 1.4 Art Sigma, je travaillais quasiment tout au 70-200, puis comme une grande partie des photographes faisaient majoritairement les portraits à longue focale, il fallait bien se démarquer...

1/1

Que dire sur le 5D Mark III qui arriva entre mes mains en 2013. Depuis 6 ans, il a déclenché pour des milliers de portraits à tendance glamour/sexy uniquement au 35mm et constamment à 1.4 ! Cet objectif est une pure merveille, dès sa plus grande ouverture il pique, il a un superbe modelé, un joli bokeh ! il vignette légèrement ce qui donne une touche encore plus agréable d'origine, et une légère déformation centrale qui n'est pas du tout handicapante, cette focale permet d'être proche du modèle, d'avoir une certaine intimité qui se créé pour en ressortir le meilleur, c'est tellement agréable de ne pas être à 5-6m et devoir élever la voix pour donner une indication de pose ou pour faire un jeu-de-mots de quoi faire sourire sa modèle.

Photographe diplômé depuis maintenant 10 ans passé, c'est dans le domaine du "glamour plutôt sexy" que je me suis particulièrement spécialisé, style pas forcément évident en tant que Valaisan dans un Canton où "tout le monde se connaît" et tout le monde se juge plus ou moins facilement, cependant j’ai quand même pu réaliser quelques séries d'images dont je rêvais depuis longtemps, un mélange à la fois Américain avec une certaine subtilité Européenne. Et si déjà depuis 2008 à 2012, j’avais un pseudo titre "d'ambassadeur" Sigma-Romandie, c'est dès 2012 qu’officiellement j’ai fait partie de ce team avec la création des Event OWY, puis enchainant depuis quelques années avec les Ambassadrices, pour la peine d’ailleurs, un style de cliché plus sage, mais avec quand même toujours une petite touche de sexy :)

070815-8089-DG.jpg

Les liens disponibles pour voir un peu plus de son travail, ça décape sec !

260317-5688-DG_censure_3.jpg

sept..2018 / mise à jour juillet 2019

© 2018, 2019 Sigma Romandie | Ott+Wyss AG | Christian Cuennet

Toutes les images présentées sur ce site sont propriétés de leurs auteurs respectifs et sont mises à disposition de sigma-suisseattitude.ch uniquement.