Bob de Graffenried

Ma première rencontre avec Bob fut lors d'un "Winter Driving" avec Porsche aux Diablerets, ces fameuses journées réservées à une clientèle qui peux faire un peu "les fous" sur des routes enneigées avec des véhicules exceptionnels, et apprendre surtout... D'ailleurs entre autre, je garde un souvenir, comment dire, apeuré, de ma montée lors de la 2eme journée avec un pilote Porsche dans une Cayenne Turbo sur le lieu des cours à travers des chemins de quoi, un petit peu plus que 2 mètres de large à fond les manettes sur une bonne neige, wow :-D

Revenons-en à notre photographe expert en photographie automobile, Bob. Ce jour-là, je vois ce grand gaillard venir vers moi et se présenter à moi en me disant "on se connait, je suis venu à l'event sigma au Château de la Tour-de-Peilz", au fil de la discussion, j'ai pu très rapidement me rendre compte que j'étais en face d'un photographe sachant de quoi il parlait avec des connaissances techniques déjà bien affinées, mais jamais je n'aurai cru découvrir quelques mois plus tard qu'il était photographe et rédacteur pour Sport-Auto.ch avec des images qu'il faut bien dire de sacrée belles qualités.

Il n'y a pas si longtemps, nous avons repris contact, étant un heureux propriétaire de quelques objectifs Sigma avec une telle qualité d'image qu'il produit, c'est tout naturellement que Bob à sa place sur ce site et peut aussi se targuer d'avoir la "Sigme Suisse Attitude" ...

Ce que j'apprécie vraiment dans son travail, c'est qu'il soigne vraiment ses cadrages et sa dynamique, ce ne sont pas de simples images de belles voitures, souvent il est capable de mettre la voiture encore + en valeur avec la lumière naturelle disponible, on peut aussi constater qu'il intègre avec créativité les modèles ou hôtesses dans l'image en créant des images que je qualifierai d'artistiques autant par le côté "matériel" du véhicule que par aussi le côté humain et sa beauté ce qui donne un tout harmonieux, un respect mutuel dans les grandes lignes. On y rajoutera un soin particulier à intégrer ses magnifiques voitures dans le paysage qu'il a à disposition et cela donne ce que vous pouvez découvrir tout au long de cette page ! ^^

On le sent à travers ses images, que le côté technique ou créatif ne font pas peur à Bob, et les résultats sont à la hauteur de son talent.

La parole, enfin le texte est à bob !

Je prends des photos depuis tout petit, mais voilà 10 ans que j’ai commencé à photographier « réellement ». J’entends par là, avec un réflex et en utilisant le format RAW ! Voilà qui risque de faire bondir du monde ! Comme si ce que je faisais avant n’était pas réel ni intéressant, sous prétexte d’avoir un appareil de piètre qualité et de ne pas retoucher mes clichés. Oui, vous avez raison, la technique ne fait de loin pas tout. L’instinct et surtout « les yeux » du photographe sont ses premières armes.

 

Il n’empêche que, étant photographe autodidacte, j’ai eu un véritable déclic lors de mes premiers clichés effectués avec un Nikon D90, d’ailleurs toujours en service !

1/1

Passionné par l’automobile depuis mon adolescence, j’eu naturellement très vite envie de coupler ces deux passions :

immortaliser des voitures, imaginez, le pied ! Dans un premier temps, je suis vite redescendu de mon nuage.

Premièrement, ayant eu rapidement certaines exigences scéniques, je ne me suis jamais retrouvé dans le fait de shooter en rafales les voitures de course défilant devant moi. Mon rêve, avoir la voiture en main et la conduire jusqu’à l’endroit parfait, au moment parfait. La perfection n’existe pas ? Créons-là ! Bon alors, on commence par où, et par quoi ? Par sa propre voiture, puis celles des potes :-) 

 

Deuxième difficulté, trouver l’endroit parfait s’est souvent avéré peine perdue. Faire un portrait d’une voiture, même si elle ne bouge pas et qu’on peut la traiter de tous les noms lorsque ça ne va pas, c’est difficile, pour la simple et bonne raison qu’elle prend une place folle dans le décor. Poteaux, panneaux de signalisation, lignes électriques, bâtiments, tout y passe ! Et comme je m’évertue à ne pas utiliser Photoshop, c’est vite compliqué.

 

Enfin, troisième difficulté, comme pour les visages, trouver les angles qui mettent le mieux en valeur la voiture et éviter les pentes ou les bosses qui mettent à mal son assiette.

1/1

1/1

Pour moi, l’environnement dans lequel se trouve la voiture est encore plus important que le modèle en question. Un autre aspect important est la couleur de la voiture en fonction de la lumière et du lieu de prise de vue.

Fidèle à Nikon pour les boîtiers, j’utilise des objectifs de différentes marques dont Sigma. Si mon ancien 18-50mm f/2.8, couplé au Nikon D90, remplit toujours son rôle dans un contexte familial, mon Sigma préféré est le ART 24-35mm f/2.

 

Etant régulièrement en situation de basse lumière, ce dernier me permet de limiter la montée en ISO, tout en offrant un excellent piqué aux grandes ouvertures. De plus, pour faire ressortir un sujet volumineux avec une courte focale, il est primordial de disposer d’un bokeh de qualité afin d’adoucir les tons de l’arrière-plan, ce qui s’avère souvent compromis avec une focale de 24mm à f/3.5.

 

Mon deuxième objectif fétiche est un simple Nikon AF 85mm f/1.8, excellent "petit cailloux" en attendant d’être remplacé par le Sigma ART 85mm f/1.4.

1/1

Aujourd’hui, après 8 ans de pratique dans l’automobile, je me suis créé un petit réseau dans la branche ainsi que mon annuaire des spots « qui vont bien », ce qui ne m’empêche pas de découvrir régulièrement de nouveaux endroits, avec de nouvelles voitures.

Depuis 2016, j’ai la chance d’être rédacteur en chef de la rubrique dédiée aux essais de sportives de Sport-Auto.ch. Ingénieur de métier, je réalise des mandats pour des concessionnaires en tant qu’activité accessoire, ainsi que des shootings pour particuliers. Lorsque l’occasion se présente, je n’hésite pas à sortir de ma zone de confort pour me diversifier et progresser (groupes de musique, restauration, immobilier). J’apprécie aussi de doubler certains shootings d’une présence humaine, afin de suggérer une histoire et de placer la voiture dans un contexte.

1/1

1/1

Lorsque mon emploi du temps me le permet, j’aime immortaliser un paysage ou sortir mon drone pour prendre un peu de hauteur. Ainsi, il m’arrive de me détourner de la voiture pour me consacrer uniquement à l’environnement qui l’entoure. Je réalise finalement que peu importe ce que je photographie, pratiquer la photo m’aide à profiter pleinement du moment présent et à m’arrêter dans des endroits auxquels je n’aurais jamais prêté attention si je ne faisais pas de photos. Des endroits parfois simples, mais qui peuvent être transcendés par la beauté d’un moment éphémère dont je suis le témoin chanceux.

1/1

Les liens disponibles pour voir ou découvrir un peu plus de son travail...

21751588_728803517326626_716772439029585

1/1

1/1

avr.2019

© 2018, 2019 Sigma Romandie | Ott+Wyss AG | Christian Cuennet

Toutes les images présentées sur ce site sont propriétés de leurs auteurs respectifs et sont mises à disposition de sigma-suisseattitude.ch uniquement.