top of page
  • Christian Cuennet

Art 24-70mm/2.8 DG DN II for L-mount

Pour une fois, c'est moi-même qui me suis chargé d'un ressenti global du nouveau Art 24-70mm/2.8 DG DN dans sa version II sur un Leica SL2S...



(Cette image a été prise sur Sigma France, notre 24-70 II sur un Leica SL2)



Lorsque vous mettez ce nouveau 24-70 II sur votre boitier, là en l’occurrence un Leica SL2S, chaque amélioration ou nouveauté vis-à-vis de l’ancien modèle vous motive et vous interpelle.


Le poids déjà, certes 750gr, mais avec son excellent ergonomie et prise en main, il donne une belle impression de légèreté, ce modèle II pèse 80gr. de moins que la première version, je ne vous dit pas la différence entre lui et le 24-90 Leitz ^^


Puis cette magnifique bague de diaphragme que les Leicaistes en général apprécient tant, mais aussi sur mes sony je l’avoue, après toutes ses années chez Canon, j’avais fini  par oublier cette sensation de la bague de diaphragme, mais quel régal ! Bon vous me direz, c’est tellement personnel que chacun le ressent comme il l’entend bien-entendu, travailler le diaphragme avec les molettes du boitier, c’est top et super rapide …

Après ces détails « pratiques » et de construction, c’est à l’œil que les changements interviennent et le côté « technique embarquée » … De suite la réactivité, la vitesse et la précision de l’AF sur le SL2 impressionne, qu’est-ce que ça fonctionne sacrément bien ! Si le Leica 24-90 est une bombe de piqué, au niveau poids et qualité de l’AF le Sigma lui met en immense claque, il faut le dire !


La rapidité du point avec n’importe quel collimateur est extrêmement rapide et précis.


Et au niveau qualité optique, et bien ce nouveau sigma est clairement plus pointu du côté des micro-contrastes et n’a rien à envier au Leica. Si sur sony par exemple, la différence n’est pas franche avec l’ancien 24-70 Sigma qui fait sacrément bien le job, on sent bien en allant chercher le crop 200% que ce nouveau Sigma est très très haut dans sa qualité d’image dans la zone de netteté, il aime les capteurs gourmand en pixels !


Dès 2.8, le centre est clairement déjà dans l’excellence et il est fait pour être travaillé sans autre à pleine ouverture à toutes les focales. Les bords sont déjà très haut… On ferme un diaphragme et  à 4.0  l’homogénéité est totale et paradisiaque, 5.6 ne faisant que prolonger cette qualité et gagner en profondeur de champ, wow. 


Sa qualité optique tant au niveau piqué que corrections optiques (vignetage, distorsions …)  est excellente dès 24mm, c’est là que pour moi en tout cas, il apporte un plus vis-à-vis de l’ancien modèle, parce que c’est à nouveau à 70mm qu’il est un poil meilleur, mais il n’y a quasiment plus de différence entre 24, 35, 50 ou 70mm comme sur l’ancien et à 24mm il est vraiment impressionnant.

Crop 100% - 70mm à f./2.8

Si vous avez l’ancien 24-70 Sigma, gardez-le, il fait tellement bien le job, avec ce nouveau modèle II, vous gagnerez en « micro-contrastes », au niveau de la qualité de l’AF aussi sans oublier une bague de diaphragme ou encore 2 boutons AF sur le fut de l’objectif tant apprécié des Sonyistes.


Par contre si vous hésitez pour un nouveau 24-70 moderne, rapide, de haute qualité pour alléger, gagner en qualité optique, avoir un must au niveau AF et avec un prix sans concurrence, il n’y pas à hésiter, ce nouveau 24-70mm/2.8 II ART DG DN est une bombe et se place clairement tout en haut de la marche des trans-standard 2.8 .


Personnellement, j’avais perdu depuis pas mal de temps l’attrait du trans-standard, mais lors de ce test, j’ai trouvé des sensations étonnantes d’avoir TOUT de 24mm à 70mm sans se fermer au pur reportage, mais il donne un maximum là aussi pour tout avec tout ! Haaa si seulement il montait jusqu’à 80mm, il serait plus que parfait...



68 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page