Couché dans l'herbe

Patrick Humair, photographe installé dans le Jura Bernois, nous parle de ses expériences dans la nature et les fleurs sauvages immortalisées avec son Art 135mm/1.8 DG Hsm.



Textes & Photos : Patrick Humair

Body & Lens : Sony A7RIV & ART 135mm/1.8 DG


(1/2000eme - f./1.8 - 100iso)


Quand j’ai acquis le Sigma ART 135mm f/1.8, je ne pensais vraiment pas que j’allais photographier des fleurs avec cet objectif là. Il était plutôt prévu pour faire des portraits et des photos de spectacles. Mais, on ne fait pas toujours ce qu’on veut.


L’ayant testé à l’expo photos des Franches-Montagnes à Saignelégier et ce, dans des conditions de lumière peu propice au portrait (très sombre avec des lumières disparates), il s’est quand même avéré que son AF était tout aussi rapide que précis dans cette pénombre et que les portraits que j’ai pris à ce moment-là, m’ont apporté une émotion que je n’avais pas ou peu ressentie auparavant.


De retour devant mon écran, j’ai eu la très agréable surprise qu’il avait le meilleur «piqué» que je n’ai jamais vu avec mon Sony A7RIV (61Mpix). Juste magique.

(1/800eme - f./1.8 - 100iso)


Je me réjouissais de le tester lors de mes prochains shootings et spectacles prévus, mais le covid-19 a fait son apparition entraînant avec lui, son chapelet de restrictions. Donc, plus de portraits ni de photos de spectacles…


Je suis donc retourné à mes premières amours photographiques. La nature et tout ce quelle peut m’offrir.


Ce jour-là, c’était le tout début du printemps et il y avait des fleurs partout.


Et si j’essayais le Sigma ART 135mm f1.8 sur des fleurs ? Mais est-ce une bonne idée ? Et pourquoi pas ? Qui n’essaie rien, n’a rien…

(1/320eme - f./2.0 - 100iso)


La mise au point minimale à 85 cm, la focale de 135mm et surtout l’ouverture à f/1.8 devraient peut-être donner quelque chose de bien…


Mes premiers essais m’ont plû et je me suis pris au jeu. Le jeu du bokeh doux, velouté, d’une grande tendresse.

Le jeu aussi de mettre en valeur la fleur que j’avais dans le viseur et de jouer avec la lumière. Un nouveau monde s’ouvrait à moi.

(1/250eme - f./1.8 - 100iso)


J’ai dû faire beaucoup d’essais pour trouver des cadrages originaux, de la belle lumière en arrière plan ou sur le sujet et pouvoir « flouter » le premier plan.


Et quand je trouve le cadrage et la lumière qui me conviennent, je dois encore « mettre la fleur » dans une sorte de tunnel ou rien ne vient « parasiter » la netteté de cette dernière. Rien, absolument rien ne doit se trouver entre l’objectif et la fleur, sous peine de perdre du « piqué » sur le sujet. Et ça, je ne le veux pas, ce serait vraiment dommage.

Quelques fois je couche le brin d’herbe parasitant. D’autres fois j’enlève les branches ou les feuilles mortes. Mais jamais je ne coupe ou n’arrache de plante…


Si ça ne va pas, je cherche un autre sujet.

(1/160eme - f./2.0 - 200iso)


Il suffit parfois, de bouger l’objectif de quelques milimètres, à gauche ou à droite, pour obtenir ce que je cherche. Mais, quelques fois pas…

C’est un travail de patience, de recherche et d’essais…mais j’aime ça…


Mon appareil photo est très souvent au ras du sol, le plus bas possible pour essayer d’intégrer, dans le bokeh, quelques parts de ciel bleu ou des raies de lumière. Et si je n’y arrive pas, je cherche des fleurs pour apporter quelques taches de couleur floues bienvenues en arrière-plan.


Le Sigma ART 135mm f/1.8 arrive même à magnifier un simple pissenlit.

(1/500eme - f./1.8 - 100iso)

Il faut vous dire que je suis un vrai débutant dans ce nouveau monde floral que m’offre le Sigma ART 135mm f/1.8. Cela fait juste quelques petites semaines et je m’émerveille de ce que peux m’offrir ce objectif hors du commun.


Je vous encourage à vous coucher dans l’herbe, à rechercher la lumière tout en photographiant une belle fleur, fusse-t-elle banale. Votre travail de composition sera à coup sûr sublimé par le Sigma ART 135mm f/1.8.


Merci de m’avoir lu.


Amicalement

Patrick Humair Photographie

(1/320eme - f./2.0 - 100iso)


(1/640eme - f./1.8 - 100iso)


(1/800eme - f./1.8 - 100iso)

(1/160eme - f./1.8 - 125iso)


Merci Patrick pour ton texte, ton expérience Sigma et tes magnifiques images !






© 2018, 2019, 2020  Sigma Romandie | Ott+Wyss AG | Christian Cuennet

Toutes les images présentées sur ce site sont propriétés de leurs auteurs respectifs et sont mises à disposition de sigma-suisseattitude.ch uniquement.